FICHE « BONNE PRATIQUE »

RESPONSABILITÉ SOCIALE DE L’ENTREPRISE

Rédacteur de la fiche : Pilote de l’action en interne

Nom, Prénom :Intissar BENZAKOUR

Date de rédaction : 15-05-2016

Mail : i.benzakour@managemgroup.com

Entreprise :CTT- Guemassa - Managem

Secteur d’activité :Industrie Minière

Localisation :Marrakech

Effectif :769

Thème :Environnement

Rubrique :Déchets

Titre de la bonne pratique :Valorisation des rejets (liquides des usines d’oxyde de Zinc et du Cobalt pour produire le sulfate de Sodium)

Description détaillée de l’action

les usines hydro-métallurgiques, comme leurs noms l’indiquent, génèrent d’importantes quantités d’effluents liquides riches en sels (sulfate de sodium, sulfate de magnésium,…). Ces effluents étaient stockés dans des bassins d’évaporation, impliquant des surfaces importantes de stockage et des risques d’infiltration et /ou débordement. Il s’agit de plus de 500m3/jour d’effluents ; mobilisant plus de 15hectares de terrain. Cette surface s’élargie chaque année pour pouvoir absorber les volumes produits.

L’objectif principal du projet consiste à valoriser les effluents liquides des usines, qu’on stockait dans des bassins, en produits marchands et en eau propre (eau distillée)

Reminex, le centre de recherche de Managem, a mis au point un procédé qui tient compte des contraintes : séparation des métaux et des sels tout en valorisant chacun d’eux à des couts économiques. Une technologie de cristallisation moins consommatrice d’énergie que la cristallisation conventionnelle a été utilisé dans ce projet.


Grâce à ce nouveau procédé, Managem a réussi à transformer une contrainte environnementale en une activité génératrice de richesse à travers : − Création de 50 emplois directs − Créations d’emplois indirects : transport, sous-traitants….. − Elimination des bassins d’évaporation et du risque de pollution par débordement − Economie de 150000 à 200000m3/an d’eau consommée dans les usines de Zinc et de Cobalt − Economie de devise pour le Maroc qui importe la totalité de ses besoins en sulfate de sodium et dérivés de magnésium

Un chiffre d’affaire de 58 Millions de Dirhams, soit 10% du CA des exploitations de Cobalt et spécialité − Une économie de 2 Mdhs/an, d’investissement nécessaire pour l’extension et la préparation des bassins − Une économie d’eau de 150 000 à 200 000 m3/an soit 200 Kdh/an.