CGEM, le 3 octobre 2018 – La Commission Entreprise Responsable & Citoyenne reçoit une délégation des acteurs de la coopération belge avec le Maroc et anime un atelier sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises


CGEM, le 3 octobre 2018 – Mme Malika Youssoufine, Vice-présidente de la Commission « Entreprise Responsable & Citoyenne » de la CGEM a reçu au siège de la Confédération une délégation composée des acteurs de la coopération belge avec le Maroc présidée par Mme Astrid de Laminne, Cheffe de coopération de l’ambassade de Belgique à Rabat. Cette visite s’inscrit dans le cadre de l’organisation par ladite ambassade du 2ème forum de dialogue avec les partenaires belges de la coopération au développement, dédié à la thématique de la Responsabilité Sociétale de l’Entreprise « RSE ».

 

Connaissant l’implication de la CGEM dans le domaine de la RSE, un atelier a eu lieu lors de cette visite. L’objectif étant de permettre aux acteurs de la coopération belge de mieux cerner le concept de la RSE et ses enjeux, la politique et les outils RSE de la CGEM, les pratiques des entreprises au Maroc. La finalité étant également de mieux appréhender par les acteurs de la coopération les enjeux du rapprochement avec les acteurs économiques, et de renforcer le partenariat avec la CGEM en lien avec la stratégie de la Belgique en matière d’appui au secteur privé, notamment dans le domaine de la RSE.

 

Dans ce sens, Mme Rajae Tazi Sidqui, Chargée de mission RSE à la CGEM, a procédé à la présentation de la Confédération, son organisation et ses missions. Elle a ensuite éclairé sur le développement du concept RSE et son évolution à l’échelle internationale en y plaçant l’initiative de la CGEM à travers la création, en 2006, d’une Commission dédiée à la thématique, l’adoption de la Charte RSE et le lancement du Label RSE en 2007. Elle a en outre indiqué les efforts de la commission en charge de ce volet pour une meilleure appropriation de la RSE par les entreprises notamment les PME, les difficultés opérationnelles rencontrées par les entreprises et les nouveaux défis à surmonter.

 

Intervenant au nom du Groupe Cosumar, M. Abdelhamid Chafai El Alaoui, Directeur Coordination Amont Agricole & Technique et RSE, a présenté la stratégie développement durable et RSE du Groupe mettant en exergue son écosystème qui oriente ses décisions stratégiques et ses priorités. Il a focalisé dans ce sens sur le partenariat win win avec les 80 000 agriculteurs, qui constituent la principale partie prenante du groupe, en termes de mécanisation, d’accompagnement, d’amélioration de revenus et de développement social. M. Chafai a évoqué également quelques réalisations portant sur le volet industriel en matière d’économie d’eau et d’énergie, la gestion responsable des déchets et la réduction des gaz à effet de serre.

 

Pour sa part, Mme Malika Youssoufine, en sa qualité de Directrice Ressources Humaines et Communication de LaFargeHolcim Maroc, qui fait partie de l’une des premières entreprises labellisées RSE par la CGEM, a exposé la démarche RSE de l’entreprise et les différents projets menés pour une politique RSE pérenne. Elle a à ce titre rappelé le contexte des sites de LafargeHolcim situés dans des zones excentrées, généralement enclavées, avec une population en risque de vulnérabilité. D’où la nécessité de mettre au cœur des priorités RSE de LafargeHolcim Maroc le développement humain des riverains et de la communauté proche de sites et les équiper en infrastructures. Mme Youssoufine a ainsi présenté les 4 axes prioritaires de la politique RSE de LafargeHolcim avec comme objectif de générer de la valeur partagée, à savoir, i/ l’éducation de proximité et la lutte contre l’abandon scolaire, ii/ le développement de l’employabilité, iii/ le partage de pratiques sécurité et le soutien à l’accès aux soins, iiii/ les actions locales allant dans le sens d’une économie circulaire et de la protection de l’environnement.

 

De son côté, Mme Astrid de Laminne, Cheffe de la coopération belge, a souligné plus de 50 ans de coopération au développement belge avec le Maroc et donné un aperçu sur le programme de coopération 2016-2020 et les projets initiés. Ce programme vise à mieux contribuer à l’atteinte des objectifs de développement durables (ODD) couvrant la coopération gouvernementale et celle avec les acteurs non gouvernementaux en collaboration avec les partenaires locaux.  Il a aussi été présenté par M. Ahmed Djamai, Intervenant Manager de l’agence belge de développement à Rabat (ENABEL), le projet Maghrib Belgium Impulse (MBI) axé sur l’appui à la mise en œuvre de la stratégie nationale en faveur des MRE dans lequel la CGEM est le partenaire opérationnel. Ce projet a soutenu la naissance de la 13ème région de la CGEM, Marocains entrepreneurs du Monde (MeM), et l’accompagne dans son développement.

 

A l’issue de cette rencontre, une séance d’échange et de questions-réponses a permis aux participants d’apporter plus d’éclairage sur la dynamique RSE au Maroc, l’engagement et les pratiques des entreprises sur le terrain. Il a été convenu d’œuvrer ensemble la main dans la main pour la réussite des projets lancés et d’identifier des projets d’intérêt commun entre le secteur privé en matière de RSE et la coopération belge pour renforcer davantage la coopération bilatérale.