Casablanca, le 03 juillet 2018 – Réunion du Comité de Suivi du projet d'insertion économique des migrants


Casablanca, le 03 juillet 2018 – S’est tenue la deuxième réunion du Comité de Suivi du Projet « Qantara », d’insertion économique des migrants, mis en œuvre par l’association « Caritas Maroc ». Cette réunion a porté en particulier sur la valorisation des parcours et des profils des migrants.

 

La réunion a réuni les partenaires stratégiques dudit projet : la Commission RSE & Label, l’Association Casa Del Infants, l’association Caritas Maroc et les acteurs institutionnels concernés par l’insertion économique des migrants, le Ministère délégué auprès du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale Chargé des Marocains Résidant à l’Etranger et de la Migration (MDCMREAM), l’ANAPEC et l’OFPPT. Rappelons qu’à travers ce projet l’association Caritas Maroc a intégré le Programme « Incorpora » mené conjointement par la Commission RSE & Label et l’association Casal Del Infants pour l’inclusion socio-économique des personnes en situation de vulnérabilité.

 

Cette rencontre a été l’occasion pour la Commission RSE de la CGEM de présenter le « Guide pour l’intégration de la diversité culturelle dans les pratiques de l’entreprise » et le « Manuel pratique pour recruter dans la légalité un salarié étranger au Maroc ». Pour rappel, ces deux publications ont été lancées lors de la rencontre «Diversité culturelle et performance des entreprises», tenue le 21 février 2018 au siège de la CGEM.

 

La Commission RSE a également rappelé la signature d’une convention tripartite entre la CGEM, le HCR et le MDCMREAM. Cette convention s’inscrit dans le cadre de la politique nationale de l’immigration et d’asile visant à favoriser l’insertion des réfugiés et des immigrés dans le tissu économique et social marocain.

 

La réunion a également permis à travers une présentation de la la Chargée de Mission – insertion auprès de Caritas de, i) exposer l’état d’avancement du projet Qantara et ses réalisations depuis son lancement en 2016 ; ii) échanger autour des bonnes pratiques et d’actions menées par Caritas Maroc et ses différents partenaires stratégiques ; iii) mettre en évidence la nature des freins et blocages rencontrés par les migrants et les entreprises, afin de trouver les solutions adaptées pour les dépasser. Cela s’est notamment basé sur la présentation de cas concrets par la médiatrice d’insertion professionnelle du Centre d’Accueil des Migrants Caritas de Rabat.

 

A l’issue de cette réunion, des recommandations ont été formulées par l’ensemble des participants pour valoriser les compétences professionnelles des migrants, notamment la nécessité de mettre en place un système d’évaluation et de validation des compétences acquises par les migrants pour faciliter leur insertion et le lancement d’une campagne de sensibilisation des entreprises au niveau des régions.