CGEM, le 27 février 2018 – La Commission RSE & Label reçoit une délégation tunisienne


CGEM, le 27 février 2018 - Mme Hind AIT EL MOUDDEN, Pilote du Groupe de Travail « Handicap » de la Commission RSE & Label a reçu au siège de la CGEM une délégation tunisienne en mission au Maroc. Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’une visite d’échange sur l’insertion professionnelle des Personnes en Situation de Handicap (PSH) et le partager de des expériences des deux pays en la matière, notamment concernant le secteur privé.

 

Lors de cette rencontre, Mme Rajae TAZI SIDQUI, Chargée de Mission RSE & Label, a présenté en premier la CGEM, ses missions et son organisation. Elle a précisé que la question de l’emploi et de l’employabilité des PSH est une question intégrée par la CGEM dans la promotion de la diversité et intégrée dans la démarche globale de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE). Elle a dans ce sens rappelé les actions menées par la Commission RSE & Label afin de promouvoir la RSE notamment l’adoption de la charte RSE tout en focalisant sur la dimension de l’inclusion des PSH au niveau de l’axe « Respect des droits humains » de ladite Charte.

 

Par ailleurs, Mme Hind AIT EL MOUDDEN, a fait part des initiatives et réalisations de la Commission notamment la mise en place du Groupe de Travail spécifique constituant un espace d’échange, de partage et de coordination des actions entre le secteur privé, à travers les entreprises qui souhaitent avancer sur la question, avec le monde associatif. Ainsi, elle a mis en exergue les actions de formation et d’accompagnement des entreprises pour la mise en place d’une politique « Handicap » avec l’association « Handicap International ». De même la publication du guide « Inclusion et employabilité des Personnes en Situation de Handicap » élaboré dans une approche partenariale avec les associations qui militent sur le sujet.

 

Pour leur part, le représentant de l’Unité Locale de Promotion Sociale de Tunisie et celui des bureaux de l’emploi en Tunisie, ont également présenté les différentes actions menées par l’état tunisien et les initiatives prises pour l’inclusion sociale et professionnelle des PSH. Le constat qui en ressort est le travail de proximité très poussé entre les associations qui œuvrent pour l’indépendance économique des handicapés, leur accompagnement pour la création et la gestion de projets générateurs de revenus et la mobilisation des bureaux de l’emploi, équivalent à l’ANAPEC, pour l’insertion professionnelle des PSH ayant des qualifications professionnelles, tout en privilégiant les compétences.