Charte de responsabilité sociale de la CGEM

La charte de responsabilité sociale de la CGEM a été adoptée le 14 décembre 2006 par le Conseil National de l’Entreprise, organe statutaire et décisionnel de la Confédération.

Le projet de ladite charte a été soumis lors de son élaboration à une large consultation de différentes parties prenantes nationales et internationales : entreprises, ONG, partenaires sociaux, institutions internationales…

Cette charte définit les valeurs et les comportements que la Confédération promeut auprès des entreprises en prenant en considération les attentes de leurs différentes parties prenantes internes et externes pour la pérennisation de leur activité et l’amélioration de leur performance globale.

Cette charte est structurée en 9 axes d’engagement définissant chacun des objectifs de stratégie et de conduite managériale précis. Ces objectifs sont en phase avec les orientations et les lignes directrices de la norme ISO 26000. Ils satisfont pleinement à la législation nationale et sont rigoureusement conformes aux principes et objectifs énoncés à l’attention des entreprises par les normes publiques internationales, les conventions fondamentales, les grands traités environnementaux et les recommandations des Institutions internationales : l’Organisation des Nations Unies (ONU), Organisation Internationale de Travail (OIT), Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE).

Les 9 neuf axes d’engagements de la Charte RSE de la CGEM sont :

  • Respecter les droits humains.
  • Améliorer en continu les conditions d’emploi et de travail et les relations professionnelles.
  • Protéger l’environnement.
  • Prévenir la corruption.
  • Respecter les règles de la saine concurrence.
  • Renforcer la transparence du gouvernement d’entreprise.
  • Respecter les intérêts des clients et des consommateurs.
  • Promouvoir la responsabilité sociale des fournisseurs et sous-traitants.
  • Développer l’engagement sociétal.

Texte de la charte Responsabilité Sociale de l’Entreprise (RSE) en arabe, français, anglais et espagnol.